Accueil

Hôtel de ville de 1786 à 1942

Place des déportés, l’imposante bâtisse représentée sur la photographie accueille depuis le XVIIIe siècle de nombreux services publics.

Ancienne Mairie

D’abord, bureau des taxes pour recevoir les taxes versées par le marché, l’Assemblée Municipale l’acquiert en 1786 et y installe la maison communale. Comme le montre l’inscription sous le drapeau français et au-dessus de la porte d’honneur, l’Hôtel de Ville y siègera jusqu’en 1942. S’ajouteront au cours du XIXe siècle, la justice de Paix et un corps de garde du poste de Police. D’où les panneaux d’affichage administratif et les inscriptions sur cette façade remarquable à plus d’un titre. Encore aujourd’hui, elle conserve le perron d’honneur et la baie de style renaissance avec son meneau (structure de pierre qui divise la baie en 4 espaces) et son réseau dans laquelle se trouve une verrière. Sur la photo, un porche et l’inscription pompes à incendie signalent le local des pompes à bras, ancêtre du centre d’incendie et de secours. Les pompes à bras municipales, tirées par des chevaux, permettaient aux gardes nationaux d’intervenir pour porter secours et éteindre les incendies à Brie et dans sa région. La caserne des pompiers quittera ce lieu en 1986. Aujourd’hui, ce bâtiment accueille la salle des expositions et les bureaux des bibliothécaires de la médiathèque de l’Ile aux Trésors.