Accueil

« Un club jeune, mais performant »

Club dynamique comptant 600 licenciés,  le Handball Brie 77 débute cette saison avec un nouveau président.

Après une saison interrompue par le confinement,  les handballeurs briards ont repris le chemin  de l’entraînement. Avec deux changements notables qui différencient ce début  de saison des précédents.  Il y a d’abord le strict respect du protocole sanitaire.  Et surtout, le président historique, Patrice Burnel, présent depuis la fondation  du club il y a 12 ans, a cédé  sa place à Philippe Monteil.  « Cela fait plus de 10 ans  que Patrice et moi travaillons ensemble », indique le nouveau président. « Je suis moi-même membre du bureau  depuis 6 ans. C’est donc un changement dans la continuité. Nous poursuivons sur la même lancée. » Patrice Burnel reste par ailleurs très impliqué dans le quotidien du club, puisqu’il est le responsable technique de la filière féminine. 

Handball

De 3 à 90 ans 

Avec 600 adhérents licenciés l’an dernier, le Handball Brie 77 est l’un des plus gros clubs de l’Île-de-France, juste derrière le Paris Handball. Avec 200 pratiquants, il est même le premier club de France en termes de pratiquants de Handfit, une discipline de fitness créée par la Fédération française de handball. Une grosse structure, donc, mais qui reste gérée à 100% par des bénévoles passionnés. « Nos adhérents sont âgés de 3 à 90 ans, de l’école de hand jusqu’au plus âgé de nos pratiquants
de Handfit », décrit Philippe Monteil. « Pour les encadrer, nous avons 25 entraîneurs, tous brevetés au niveau fédéral, ainsi qu’un préparateur physique pour les plus de 15 ans. » Sans oublier l’école d’arbitrage, qui forme des jeunes de 11 à 16 ans.

Formation de qualité

Sur le terrain, l’attention est principalement portée sur la section féminine des moins de 17 ans, qui évolue en championnat de France. « La semaine dernière, les filles étaient à Lille, ce week-end elles partent à Reims. Cela représente une grosse organisation, mais les efforts valent le coup, à ce niveau de compétition. Nous voulons développer une importante filière féminine senior, mais comme le club est encore jeune, les équipes montent les échelons progessivement. Nous avons tout de même des joueuses et des joueurs formés à Brie qui ont intégré des équipes professionnelles, comme Emmanuelle Thobor, qui joue également en équipe de France ! » L’équipe fémine seniors joue au niveau régionale et vise la montée en Nationale 3. Les garçons ne sont pas en reste. Les moins de 15 ans évoluent au niveau régional. Un niveau que les seniors, eux, ambitionnent d’atteindre à la fin de la saison. « Un club se bâtit dans la durée », estime Philippe Monteil. « Nous accordons beaucoup d’importance à la qualité de la formation. On est un club jeune, mais performant. »