Accueil

Une championne du monde à Brie

Déjà sacrée en 2017, la Briarde Asma Belli se prépare activement pour les championnats du monde de pétanque.

« J’ai commencé la pétanque quand j’étais petite, vers 11 ans. En sortant de l’école, j’ai vu des jeunes y jouer et cela m’a intriguée. J’ai voulu essayer et cela m’a plu tout de suite. » Asma Belli, 32 ans, est née et a grandi à Monastir, en Tunisie. C’est donc là qu’elle a commencé à pratiquer ce sport. « Je devais être assez douée, car assez rapidement on m’a proposé de participer à des compétitions. J’ai même remporté le premier concours auquel j’ai participé ! » La jeune Asma a alors 12 ans. Au fil des années, elle délaisse un peu la pétanque pour pratiquer d’autres sports, notamment le basket. Mais la passion la reprend, et les succès s’enchaînent au sein de l’équipe nationale tunisienne : championne du monde de doublette mixte en 2017, médaille d’or aux jeux méditerranéens 2018 en doublette féminine, championne d’Afrique 2019 en triplette féminine.

Objectif : le podium

Ingénieure en génie civil, la jeune femme s’installe en France pour raisons professionnelles, et choisit de vivre à Brie avec son compagnon. Il n’est d’ailleurs pas rare de l’apercevoir s’entraîner place des Fêtes. « J’aime Brie, c’est une ville où il fait bon vivre. Il y a une belle qualité de vie », indique la jeune sportive. En novembre dernier, Asma Belli a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès : médaille de bronze aux championnats du monde, en triplette féminine. Ses objectifs pour 2022 sont clairs. Elle compte bien atteindre le podium aux championnats du monde au Danemark en mai, ainsi qu’aux jeux méditerranéens, cet été en Algérie. Souhaitons-lui bonne chance.